Comprendre le rôle des probiotiques et des prébiotiques

C’est fascinant de savoir que votre système digestif héberge au moins 100 mille milliards de petits microorganismes qui sont si importants pour assurer votre santé. Ces microorganismes peuvent être des bactéries, des virus, des levures et des parasites. Évidemment, il y a de meilleurs microorganismes que d’autres. Lorsque nous nous référons aux bons microorganismes, ceux-ci assurent une efficacité de votre système immunitaire. Un déséquilibre de votre immunité mène à plusieurs problèmes de santé. C’est le début de la fin! Sans parler, que ces bons microorganismes influencent la production et l’absorption de ce que vous mangez! Ils ont également un rôle dans votre métabolisme et votre physiologie.

Votre flore intestinale est remplie de microorganismes différents et ils cherchent toujours à trouver un équilibre entre les bons et les mauvais. Cet écosystème se nomme le microbiote intestinal. Dès votre arrivée en tant que fœtus vous avez déjà une prédétermination de votre flore intestinale. La naissance par voie naturelle assure le contact avec les bons microorganismes de la flore vaginale. Par la suite, l’allaitement et principalement le premier lait « le colostrum » permet de donner les nutriments clés pour une santé intestinale. Bébé, la construction de votre microbiote est primordiale. Alors, une exposition précoce et surtout répétée à des antibiotiques n’est pas sans risque.  S’il vous plaît, n’allez pas blâmer maman parce que vous êtes né par césarienne! Il est, aujourd’hui, possible de moduler cette flore intestinale pour ramener cet équilibre du microbiote en jouant sur l’alimentation et avec l’usage de suppléments naturels.

Justement, cet équilibre de votre microbiote intestinal est vraiment essentiel pour la protection de votre barrière intestinale, d’assurer une bonne digestion des aliments que vous mangez, d’assurer un bon métabolisme (absorption et élimination) des nutriments et des médicaments. Cet équilibre assure une bonne réponse immunitaire. Ces microorganismes produisent et communiquent avec les produits de vos hormones et comme vous le savez probablement, il est mentionné que votre système digestif est comme votre 2e cerveau. Les microorganismes dans l’intestin produisent ce qu’on appelle des acides gras à chaînes courtes qui sont des nutriments qui ont un impact dans la production des neurotransmetteurs impliqués dans l’humeur, qui supportent le métabolisme du cholestérol, régularisent vos hormones impliquées dans la gestion de l’appétit.

Si vous obtenez un déséquilibre de votre flore intestinale, c’est-à-dire une présence plus importante de mauvais microorganismes, ceux-ci vont compétitionner avec les bons nutriments, nuire à votre immunité et mener à certains problèmes de santé.

Qu’est-ce qu’un probiotique?

Provenant du mot grec « probiotique » qui signifie « pour la vie ».

Un microorganisme vivant qui, lorsqu’administré en bonne quantité, donne un effet bénéfique sur la santé de l’hôte. Il y a plusieurs souches différentes qui ont des effets différents sur la santé. Par exemple, lactobacillus acidophilus ABC. Plusieurs souches de la même famille peuvent avoir différents effets favorables sur la santé. La dose est très importante. Une dose plus élevée ne donnera pas nécessairement plus de bienfaits qu’une plus petite dose. Par contre, une dose insuffisante pourrait ne donner aucun bénéfice.

Vous pouvez retrouver naturellement des probiotiques dans certains aliments. Par exemple, les aliments fermentés comme la choucroute et le kimchi, le kombucha, le kéfir, le yogourt maison et le miso. Savez-vous que la fermentation des aliments est un processus débuté il y a environ 9 000 ans pour préserver la nourriture?

Il y a une étude qui a démontré que pendant 10 semaines, les personnes qui consommaient des aliments fermentés ont eu une augmentation de leur diversité de microorganismes dans leur flore intestinale. Elle a aussi démontré une diminution des protéines inflammatoires dans le sang chez ces personnes et une de ces protéines inflammatoires est en corrélation avec l’arthrite rhumatoïde, le diabète de type 2 et le stress chronique.

Comment choisir un bon probiotique?

Les probiotiques sont connus par leurs genres, leurs espèces et leurs souches. Chaque souche de la même espèce peut avoir des impacts différents sur la santé.

Genre : L’Espèce : Souche :
Exemple : Bifidobacterium animalis DN-173 010 (Activia©)

Ma référence numéro un, dans le domaine, est ce site internet  qui explique chaque souche utile dépendant le problème de santé.

Qu’est-ce qu’un prébiotique?

Un substrat qui est sélectionné par les microorganismes présents dans la flore intestinale de la personne qui l’ingère. Ceci procure un effet positif pour la personne.

En effet, les microorganismes présents dans votre flore intestinale dépendent de ces nutriments pour être nourris et donner par la suite un effet favorable à votre santé.

La plupart des prébiotiques font partie des glucides de l’alimentation, mais pas tous!

Dans la liste d’ingrédients d’un aliment, vous pouvez retrouver les prébiotiques sous le nom de Galacto-oligosaccharide, fructane ou inuline.

De façon plus détaillée, voici des exemples de prébiotiques :

 
Prébiotiques

Sources alimentaires

Fructo-oligosaccharides Les oignions, l’ail, le blé et les additifs comme l’extrait de racine de chicorée, l’inuline et le fructo-oligosaccharide.
Galacto-oligosaccharides

Les légumineuses, les noix et les graines

Isomalto-oligosaccharides

Les édulcorants et les aliments transformés. Naturellement présent dans le miel, les aliments fermentés comme la sauce soya, le miso et le saké.

Gomme de guar

Présent dans les produits laitiers, les céréales, certaines préparations de viande et certains aliments transformés

Maltodextrine

L’avoine non cuite, le riz et les patates cuites et refroidies

Bêta-glucane

L’avoine et l’orge sont les deux plus riches

Xylooligosaccharides

Principalement dans les produits laitiers, les céréales, les barres tendres et les breuvages pour sportifs

Il est souvent recommandé de combiner un probiotique et un prébiotique afin d’assurer la survie des bonnes bactéries ingérées.

Votre microbiote intestinal est essentiel pour le développement de votre système immunitaire, dans la production des neurotransmetteurs de votre cerveau et pour bien digérer les aliments que vous consommez.

Sans les bons microorganismes de votre flore intestinale, votre santé ne serait pas ce qu’elle est actuellement. Alors, prenez le temps de reconnaître le travail incroyable de ces petits êtres en vous! Plusieurs facteurs extérieurs ont un rôle sur cet équilibre intestinal, dont votre niveau de stress, votre alimentation, votre sommeil, votre niveau d’activité physique

Pour encore plus de solutions pour votre flore intestinale je vous conseille mon cours sur la santé digestive de A à Z. Vous pouvez suivre la formation à votre rythme et dans le confort de votre demeure!

Références

https://www.gutmicrobiotaforhealth.com/glossary-index/, Klassen A. et al. (2017) Metabolomics: Definitions and Significance in Systems Biology. In: Sussulini A. (eds) Metabolomics: From Fundamentals to Clinical Applications. Advances in Experimental Medicine and Biology, vol 965. Springer, Cham

Guinane CM, Cotter PD. Therap Adv Gastroenterol. 2013;6(4):295-308. Dalton A, et al. Gut Microbes. 2019;10(5):555-568.

Nagpal R, et al.. Nutr Healthy Aging. 2018;4(4):267-285. Figure adapted from Tanaka M, Nakayama J.. Allergol Int. 2017;66(4):515-522.

Davani-Davari D, et al. Foods. 2019;8(3):92. Gibson GR et al. Food Sci. Technol. Bull. Funct. Foods. 2010;7:1–19. doi: 10.1616/1476- 2137.15880. Salminen, S., et al. Nat Rev Gastroenterol Hepatol (2021).

Swanson, K. S. et al.. Nat. Rev. Gastroenterol. Hepatol. 17, 687–701 (2020). Markowiak P, Śliżewska K. Nutrients. 2017;9(9):1021. Published 2017 Sep 15. https://isappscience.org/for-scientists/resources/fermented-foods/

Wastyk HC, et al Cell. 2021 Aug 5;184(16):4137-4153.e14.

 Gibson GR et al. Food Sci. Technol. Bull. Funct.Foods. 2010;7:1–19. doi: 10.1616/1476-2137.15880

Carlson JL,et al. Curr Dev Nutr. 2018;2(3):nzy005. Cloetens L et al. Nutr Rev 2012;70(8):444–58. Gourineni V, et al., Nutrients. 2018;10(3):301.

Valérie Dussault

Valérie Dussault vous aide à atteindre l’équilibre pour trouver la santé. La perte de poids n’a aucun secret pour elle.
Elle partage avec vous ses recettes santé et articles intéressants pour tirer le maximum de la vie!
Valérie a une maîtrise en nutrition et a suivi des formations complémentaires en nutrition fonctionnelle et sur les produits de santé naturels.

Valérie Dussault, Dt.P., M.Sc. Dt.P.: Nutritionniste-Diététiste
M.Sc.: Maîtrise en Sciences de la Nutrition
En apprendre plus sur Valérie
Vous aimez? Partagez!
Share on facebook
Facebook
Share on linkedin
LinkedIn
Share on twitter
Twitter
Share on pinterest
Pinterest
Retour haut de page