Les parasites: Que savez-vous?

Les parasites posent un sérieux problème pour la santé.

Qu’est-ce qu’un parasite?
Un parasite se définit comme un organisme qui vit à l’intérieur ou sur un autre organisme. Ces parasites qui vivent dans un autre corps humain se nourrissent de ses cellules et des aliments ingérés. Il existe plusieurs variétés de parasites. Ils appartiennent tous à 2 groupes principaux : les vers et les protozoaires.

Les protozoaires sont des organismes unicellulaires et de toutes les tailles, depuis les nématodes (qui mesurent moins d’un centimètre) jusqu’à cestodes, qui peuvent atteindre 12m de long. Bref, peu importe le type de parasite que l’on héberge, ils peuvent tous causer d’importants dommages.

Vous devez savoir que les problèmes avec les parasites ne se produisent pas seulement dans les pays du tiers-monde ou chez les personnes qui ont beaucoup voyagé. Il est estimé qu’au nord de l’Amérique, plus de 85% de la population a au moins une forme de parasites et certaines autorités estiment que ce chiffre peut s’élever jusqu’à 95%.

Tout le monde est à risque. Bien que le problème soit répandu, il arrive souvent qu’il ne soit pas reconnu. Étant donné que nous associons les problèmes de parasites aux maladies tropicales, le médecin pense rarement à une infection aux parasites. Aussi, on dispose de peu d’information sur le dépistage de ces parasites. Donc, ce manque d’information, allié à une formation parfois insuffisante à l’école font en sorte que les médecins cherchent rarement pour les parasites comme une cause sous-jacente de maladie.

Quels sont les symptômes?

Évidemment, on parle très peu des parasites dans les textes médicaux, mais ils indiquent seulement une présence de diarrhées et d’une malabsorption. Il est important de soulever que la présence de parasites puisse imiter d’autres troubles ou ne pas produire de symptôme du tout. S’il y a des symptômes, ils peuvent varier et ils incluent ceux-ci 1:

  • Diarrhées et/ou constipation
  • Troubles digestifs (gaz, ballonnements, crampes)
  • L’irritabilité / nervosité
  • Syndrome du côlon irritable
  • Troubles cutanés persistants
  • Yeux cernés
  • Manque d’énergie
  • Trouble du sommeil
  • Anémie
  • Crampes musculaires
  • Douleurs articulaires
  • Sécrétions nasales
  • Grincement des dents
  • Troubles de la prostate
  • Fringales pour le sucre
  • Troubles d’appétit
  • Allergies
  • Prurit rectal
  • Baisse de l’activité intellectuelle
  • Incontinence nocturne des urines

Aussi, de nombreuses affections ont été liées aux parasites comme l’arthrite, l’appendicite, les problèmes de poids, le cancer, l’épilepsie, etc. Les parasites malgré leurs présences dans l’intestin peuvent aussi pénétrer dans le sang et atteindre n’importe quel organe.

Les dommages causés par les parasites ne sont pas seulement le fait qu’ils se nourrissent de nos cellules, mais aussi parce qu’ils sécrètent des déchets. Ces déchets empoisonnent notre organisme à la longue. Effectivement, sur le long terme, les réserves de nutriments s’appauvrissent pour assurer une élimination et mènent à une réduction du système immunitaire.

Quelles sont les causes?

Une déficience nutritionnelle peut contribuer à l’infestation. La nutrition influe sur le milieu interne du corps et les parasites ont plus de chances de survivre dans un organisme déficitaire en nutriments. Aussi, plusieurs facteurs externes peuvent contribuer entre autres un débalancement de la flore intestinal (dysbiose), c’est-à-dire un manque de bonnes bactéries et une présence nombreuse de mauvaises bactéries.

Autres facteurs :

  • Antibiotiques
  • Certains médicaments (immunosuppresseur, pilule contraceptive, stéroïdes)
  • Glucides raffinés
  • Rayons X / radiothérapie
  • Eau chlorée

Les parasites peuvent pénétrer dans le corps par la bouche, le nez ou par la peau. Ainsi, que par le biais des insectes. Par exemples via :

  • Sols contaminés
  • Fruits & légumes contaminés
  • Viande crue ou saignante
  • Animaux domestiques
  • Moustiques
  • Être en contact avec les matières fécales
  • Eau polluée
  • Être en contact avec une personne atteinte de parasites

Comment savoir si j’ai des parasites?

L’analyse d’une présence ou non de parasites se fait via un test de selles. Au Canada et plus précisément au Québec, nous effectuons ces analyses et la présence de parasites sera dépistée seulement si le parasite se retrouve dans la selle. Un parasite via un test de selle peut être très difficile à déceler, car ils ont tendance à se dissimuler dans la muqueuse intestinale et dans les organes. Par exemple, si les parasites sont toujours sur la muqueuse intestinale, ils n’apparaîtront pas dans les selles. Sachez qu’actuellement aux États-Unis, il existe des analyses de selles plus poussées. En effet, ces laboratoires cherchent la présence au niveau génétique des parasites. C’est-à-dire, que les parasites qui sont sur la muqueuse intestinale va mettre ses empreintes sur les selles et leurs présences pourront être confirmées via ce test.
Donc, vous constaterez qu’un test qui ressort négatif ne garantit pas que la personne n’a pas de parasites.

Comment éliminer les parasites?

Pour bien saisir cette section, il serait sage de lire les informations sur les levures pour bien comprendre sur le comment éliminer, car la présence de parasites coexiste fréquemment avec des levures.

Donc, dans la plupart des protocoles pour favoriser une élimination des parasites vont engendrer des propriétés similaires que les protocoles pour éliminer les levures. Tout cela dans le but de rétablir une flore intestinale adéquate qui permettra de ne plus accueillir les parasites en premier lieu.

Des recommandations nutritionnelles sont émises pour un certain temps afin d’aider à rétablir la flore intestinale d’une part et de l’autre afin de ne pas nourrir ces irritants. Les aliments généralement exclus sont les glucides raffinés, le sucre sous toutes ses formes (y compris les fruits et les féculents) et les aliments fermentés. Ces changements alimentaires sont généralement le temps d’un protocole. Ces protocoles peuvent demander l’usage de certains suppléments naturels qui contiennent des herbes ayant des propriétés bien connues pour favoriser une élimination. Sinon, avec votre médecin, vous pouvez avoir accès à des antibiotiques connus pour éliminer également ce problème. Très important, peu importe le choix du protocole, il est primordial de favoriser une réparation d’une flore intestinale afin de ne pas recréer le problème. Cette étape toujours oubliée ou mal complétée est la principale raison d’une récidive!

 

            (1)        Parasites- Illness & symptoms, http://www.cdc.gov/parasites/giardia/illness.html, visité 16 novembre 2015.

Vous aimez? Partagez!
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Retour haut de page