Qu’est-ce que la nutrition fonctionnelle?

La nutrition fonctionnelle vient d’une certification aux États-Unis pour les professionnels de la santé dans le but d’enseigner d’aller à la cause des problèmes de santé chroniques.

En effet, ne vous êtes pas déjà demandé pourquoi vous avez de la difficulté à perdre du poids, vous avez des douleurs chroniques ou que vous faites du diabète? Plusieurs causes peuvent expliquer ces symptômes, mais la solution actuellement est souvent de prendre un médicament pour réduire ces symptômes.

En nutrition fonctionnelle, nous voulons nous éloigner des maladies et comprendre quels systèmes du corps sont déséquilibrés en comprenant quand le problème a réellement commencé. Par exemple, une femme dit avoir toujours été en bonne santé et immédiatement après son accouchement, toutes les douleurs chroniques ont commencé. Nous pouvons penser que le système en cause est hormonal. Un autre exemple, un homme dit avoir des gonflements abdominaux et des reflux gastriques immédiatement après son voyage au Pérou. Ceci peut laisser penser à un problème de parasite ou de bactérie dans la flore intestinale. Dernier exemple, un homme travaille tous les jours avec de la peinture qui contient du plomb et mentionne qu’il ne se souvient pas quand ses problèmes de douleurs chroniques et digestifs ont commencé. Ceci peut nous laisser supposer une possibilité d’accumulation de toxines. Voir l’image suivante de l’iceberg où les maladies sont le résultat d’une réelle cause qui se cache sous l’eau.

Vous constaterez que les symptômes associés aux maladies chroniques ne peuvent pas être traités uniquement avec des médicaments, car avec ceux-ci il y a seulement une réduction des symptômes. D’autant plus, qu’il n’existe aucun médicament qui ne cause aucun effet secondaire. La pilule magique n’existe pas! Donc, on réduit les symptômes d’une maladie en créant souvent d’autres problèmes. Tandis qu’en allant trouver la cause des symptômes de la maladie, nous pouvons réellement réduire les symptômes sans en créer d’autres. Ceci permet de trouver une solution durable et une meilleure qualité de vie. Je tiens à ajouter que je ne recommande aucunement l’arrêt de vos médicaments, vous devez ABSOLUMENT avoir un encadrement de votre médecin.

Le système de santé actuel se concentre justement sur les pointes de l’iceberg tandis que la nutrition fonctionnelle cherche à s’éloigner de cette pointe pour réellement comprendre les systèmes en jeux dans la cause du problème dans le but de les aider.

Dans la plupart des causes possibles des maladies, on se réfère souvent au système digestif, puisque c’est l’organe le plus grand du corps et qui permet d’amener les nutriments de l’extérieur vers l’intérieur pour assurer les bonnes fonctions. D’autant plus que les bactéries du gros intestin assurent la production de 75% des neurotransmetteurs et que ses tissus représentent le ¾ du système immunitaire. Donc, assurez une bonne digestion et une bonne absorption des nutriments permet d’améliorer la plupart des situations. Pour ce faire, il est important d’avoir une bonne flore intestinale. Alors, il est intéressant de mettre l’emphase immédiatement sur ce système.

Voici 2 nouvelles habitudes qui peuvent faire une différence sur votre flore et ainsi sur les autres systèmes de votre corps

  1. Ajouter des légumes fermentés  
    Des légumes fermentés sont des mélanges de légumes avec un peu de sel pour favoriser la production de bonnes bactéries. L’ajout quotidien de ces légumes permet de nourrir votre flore intestinale de façon chronique et continue ce qui améliore la digestion. Il est possible de se procurer du chou fermenté (choucroute), des carottes fermentées, de la moutarde fermentée, du kimchi ou de la betterave fermentée directement dans les épiceries. Vous pouvez ajouter 1 c. à soupe de ces légumes fermentés dans vos salades, vos sautés ou dans vos potages.
    Voici un exemple : Moutarde vivante biologique par Green Table Foods
  1. Mangez des légumes aux couleurs de l’arc-en-ciel
    Tous les polyphénols, les antioxydants et les fibres des légumes permettent de nourrir adéquatement les bonnes bactéries de votre système digestif. Lorsque vous ne nourrissez pas votre flore intestinale, les bonnes bactéries peuvent mourir et ainsi nuire au bon fonctionnement de la digestion. En ajoutant quotidiennement une bonne quantité de légumes, vous permettez de nourrir ces bactéries afin de les maintenir en vie. L’objectif est d’avoir au moins 2 couleurs de légumes par repas. Aussi, la moitié de votre assiette devrait représenter vos légumes afin d’assurer une quantité suffisante. S’il y a une place où la science est en accord sur la nutrition sur toute la ligne, est sur l’importance de manger des légumes.

Hippocrate, le père de la médecine a très bien dit 370 ans avant JC: « All disease begins in the gut » (En français : « Toutes les maladies commencent dans le système digestif »). Vous allez voir que cette phrase prend tout ce sens avec la nutrition fonctionnelle.

Bonne continuité !

Vous aimez? Partagez!
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Retour haut de page