Vos gaz nuisent à vos relations sexuelles?

Ce que votre petite voix vous dit dans votre tête lorsqu’un gaz est sur le bord de sortir; surtout au lit : « Vite, vite, je dois me retenir! »

Ensuite, vous vous rassurez en vous disant que c’est normal d’avoir des gaz…

Laissez-moi vous éclairez, ce n’est pas normal! Et c’est encore moins agréable dans un moment aussi intime qu’une relation sexuelle.

Lorsque vous avez des gaz, c’est un signe de fermentation. En d’autres mots, votre corps n’a pas bien digéré vos aliments et cela se traduit par un relâchement de gaz. Pour les curieux, cela peut être secondaire à une mauvaise digestion. Dans certains cas, les gaz peuvent être le résultat d’une intolérance alimentaire, comme celle au lactose ou à une mauvaise acidité dans l’estomac(1-3).

Le fait que nous pensons que les gaz sont normaux  a pour impact d’entretenir un mauvais système digestif et peut, à long terme, causer des impacts plus graves comme des maladies inflammatoires de l’intestin, le syndrome du côlon irritable ou de l’incontinence. Ces gaz ont aussi un impact dans nos vies sociales; autant qu’ils peuvent faire rire lors d’évènements familiaux, autant qu’ils peuvent nuire au lit!

En effet, plusieurs ont des craintes quand vient le temps de retrouver son partenaire au lit lorsque nous souffrons de ballonnements et de gaz. Ces situations peuvent se traduire par un évitement de notre conjoint (e) ou une excuse pour éviter les rapprochements. Ces gaz peuvent aussi apparaître lors de l’acte sexuel et mener jusqu’à l’incontinence fécale… Ce qui peut créer de l’appréhension ou de l’anxiété de lâcher un gaz lors des prochaines relations sexuelles. Il arrive même que l’excitation sexuelle soit affectée, en contractant fort nos muscles du périnée et en étant concentré à ne pas lâcher de gaz! Certains peuvent même se « dépêcher » par peur des gaz ou d’incontinence, ce qui peut participer à un trouble de l’éjaculation précoce.

Quelle est la solution?

Les Québécois sont les « KING » pour masquer les symptômes comme éviter de manger tels aliments, éviter de boire tels liquides ou de prendre tels médicaments pour diminuer leurs gaz. Votre corps vous lance des signes pour vous dire qu’il y a quelque chose qui ne se passe pas bien. Écoutez-le! Allez à la cause de ces problèmes, c’est-à-dire : que se passe-t-il dans votre flore intestinale qui vous causent ces gaz ou cette incontinence et qui a un impact sur votre intimité ou votre vie sexuelle?

Aussi, identifiez les impacts psychologiques et sexuels que ces problèmes peuvent avoir sur vous et votre partenaire. À long terme, oui votre santé peut décliner, mais votre satisfaction sexuelle ou votre relation peut aussi être très affectée.

Donc, ne masquez pas ces problèmes par un produit quelconque vous promettant une diminution de gaz, cherchez plutôt à connaître les causes et identifiez les risques possibles dans votre couple afin de profiter de ces beaux moments intimes sans encombrement et inconfort nauséabond.

Écrit par Valérie Dussault, nutritionniste

Avec une collaboration de Pascale Albernhe-Lahaie, M.A. Sexologue et psychothérapeute

  1. Centers for disease control and prevention. Parasites- Illness & symptoms, http://www.cdc.gov/parasites/giardia/illness.html, visité 16 novembre 2015. 2015
  2. Jonathan V. Wright, Lane Lenard. Why Stomach Acid Is Good for You: Natural Relief from Heartburn, Indigestion, Reflux and GERD. 2001.
  3. Allison Siebecker. Sibo symptoms, http://www.siboinfo.com/symptoms.html, visité 10 octobre 2016 2015

www.servicesexologie.com
[email protected]

Vous aimez? Partagez!
Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
Retour haut de page